1

Ici un homard bleu, dit Breton ou Européen, Prince des crustacés.
En quelques lignes, voici comment maitriser au maximum la cuisson d'une telle merveille,

2

Il vous faut d'abord préparer une nage, dans laquelle vous cuirez le homard, j'utilise ici une garniture aromatique, reprenant les saveurs du plat dans le quel il sera servit, agrumes, fenouil, badiane, carotte.

Lorsque votre nage est prête et frémissante, vous pouvez commencer. Il vous faudra d'abord "casser" le homard, c'est à dire séparer les pinces du corps puis la queue de la tête.

  3

Il vous faudra ensuite piquer la queue sur des pics soit en bambou soit des brochettes métalliques, afin d'éviter que la queue ne se recourbe à la cuisson.                                                                                                                                    

4

Une fois cette opération effectuée, plonger l'ensemble dans la nage frémissante, retirer la queue du homard après 5 minutes de cuisson, les pinces après 7 minutes. Laissez refroidir à l'air ambiant, ne plongez par le homard dans l'eau glacée.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         

  6

Après cuisson, et dés que le homard a refroidit un peu, de façon à ce que vous puissiez le tenir dans les mains, casser la carapace de la queue, en la serrant fortement, puis enlever anneau par anneau. Pour les pinces, séparez le coude le pince, tapez la pince sur la planche, de façon à décoller la chair de la carapace, tirez la partie mobile de la pince en arrière, pour ôter la plume.                                                                                                                                                                     

7

Détachez l'intérieur de la tête du casque, pour récupérer ce qui s'y trouve, cette partie vous servira à marquer un jus ou une Américaine, le casque quant à lui peut vous servir à décorer votre assiette.                                                                                                                                                                                       

  8                                              

  Décortiquez également la chair qui se trouve dans les coudes, elle est tout aussi savoureuse que le reste. Maintenant que vous maitrissez la cuisson parfaite de ce homard, il ne reste plus qu'à laisser parler votre imagination.