artichautbouquet

HISTOIRE

Plante potagère vivace, dont la tête ("pomme") est formée d’un réceptacle ("fond") entouré de feuilles ("bractées").

L’artichaut a pour origine, comme le cardon, une plante épineuse, de la région méditerranéenne. Grâce à la culture, il est devenu plus charnu et tendre.

Le cardon était recherché par les amateurs dès l’Antiquité, alors que l’artichaut n’a fait son entrée sur les tables italiennes qu’au 15ème siècle.

Le mot artichaut est apparu au début du 16ème siècle, il est emprunté à l’italien du nord "articiocco", lui-même repris de l’arabe.

D’abord employé comme remède, l’artichaut avait la réputation d’être aphrodisiaque et on l’interdisait souvent aux femmes. C’est cependant la reine d’origine italienne et épouse d’Henri II, Catherine de Médicis, qui encouragea sa culture dans notre pays.

Le violet de Provence (appelé aussi poivrade) qui peut se consommer cru quand il est jeune et petit (le foin est peu développé).

Amélioré dans les jardins arabes d'Andalousie et de Sicile médiévales, l'artichaut arrive au XIXe siècle dans la Bretagne humide. On développa ce gros réceptacle si différent de son cousin méditerranéen, petit, violet, à l'arôme dense et qui se mange jeune et cru.